28 novembre 2014

Beethoven et Montmorency

 

P1090904

Ce soir,

J'nous prends par le bras, j'les remmène là-bas .

J'pourrai hurler mon rasl'bol de ce souci de travail qui me prend les tripes, la tête, 'm'inonde d'adrénaline et de

sueurs froides  à  en devenir dingue, chiffonnée, ratissée, épuisée, maltraitée.

Vous faites un boulot admirable m'dame, qu'i disait. Admirable, j'chai pas. Je sais juste que j'm'use et ne plus m'amuse , mais alors plus du tout. Je ne taffe plus : je subis .  J'ai l'impression d'être médiocre et je le fus aujourd'hui , je n'ai pas su, pas pu , plus pu, plus eu envie de gérer  la difficulté et j'ai choisi la facilité : joker, pouce, help, white flag. 

Alors, non , on n'repart pas là bas, on s'commande du chinois, on s'extasie devant Beethov'3, on s'fait un trip sur la minute 17 , la 20'30, la 24 45 , la 29 aussi tiens. On met trois plombes à croquer trois grains de riz tous malhabiles avec nos baGuettes, on saute dans un pyj en bouclettes , dans  un bon livre et on oublie tout.

Thank you Beethoven, d'un coup  tu m'rappelles ce que c'est que l'intensité même en pyj -bouclettes :) .

Bon week end !

 

 

 

eT vous quelles sont les minutes musicales qui vous font du bien ??

Posté par helene jg à 20:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]


23 novembre 2014

Gilles, Jean, Niolon .... bang bang !

Un ciel si bleu et son souffle tiède ,

Ce matin nous passions vite la première ,

Niolon dans notre champ de vision,

Une  calanque pour déjeuner , bien bel endroit , bang bang !

Pariant pour quelques euros quelques plongeons plein de cris de joie et de froid

Nous avons trinqué à ce vingt-trois novembre à l'eau de mer, bang bang !

On a pas changé de décor,

Car il m'en fallait encor '

Et plonger dans les yeux de Jean et de Gilles,

En chair et en os , ... non , pas d'autographe, c'est bien trop futile , bang bang

La French , dans le Marseille de mes petites années, qui m'a fait la peau dure ,

et la tête qui assume ce besoin assez régulier de disjoncter, bang bang

Un film qui se déguste , qui tend, retourne  et dans lequel je veux rester encore un peu,

Un dimanche ... d'laballe : bang bang ! 

 

(La French,  A voir !!! ,  évidemment sans les petits loups hein...)

Posté par helene jg à 22:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 novembre 2014

Etienne , la Féline , le Silo et les cimes.

 

 

P1110034

 

P1110006

Lac Sainte Marguerite - Instants Merveilleux avec notre bande de nous -automne 2014 -

 

 

Etienne Daho,

Le Silo,

Danser les cheveux défaits,

Oter le manteau boulot, retrouver sa peau.

Chanter à perdre voix ,

Un instant parfait,

Entre me , myself and moi.

Je suis accro à ces parenthèses personnelles et rares d'abandon complet du corps au rythme , au balancement du tempo ,  de la musique , de chansons à l'unisson, un peu comme toucher les cimes, une plénitude autre et pourtant pareille à ces instants magique de cet autOmne 2014 en famille à arpenter les Ecrins. Pas de fanatisme , juste un pont vers me myself and moi mais aussi un partage , avec nos voisins de concert  pour un soir, et nos enfants qui ont reçu l'ivresse des cimes en héritage .

Et Etienne Daho sait donner cela et tellement bien.

La Féline, en première partie : aussi. Très belle découverte, très beau nom . A suivre. L'album sort cette semaine. un cadeau de Nöel.

Alors il est vrai que je ne dessine plus, même si les pommes, les poires me font de l'oeil dans leur petit panier de la cuisine. La guitare, la musique, les pas de danse et le chant ont envahi l'espace pour l'instant en tout cas pour le bonheur de notre foyer-boîte-à-musique.

To be continued ?

 

 

Posté par helene jg à 11:40 - Commentaires [6] - Permalien [#]