J'avoue que j'éprouve une tendresse particulière pour Marie-Antoinette, et je m'en fais une image très rock and roll, sans doute très influencée par le film de Sofia Coppola. Le rock and roll et le XVIII ème font manifestement bon ménage... ;)

Et, même, même SI Fauré et elle n'ont mathématiquement pu se croiser, je l'imagine écoutant cette Pavane, la chantant, la dansant, parce que cet air est pour moi très rock and roll, et cette très jolie version nous invite à la redécouvrir , lui enlevant toute connotation publicitaire impropre et ...nulle . Bah oui .

La voici terminée ma petite Marie - Antoinette  dans la fleur de l'âge, toute pomponnée du haut de ses douze ans . Se doutait-elle déjà du destin qui l'attendait ?

Ce fut un exercice difficile que de la dessiner , sachant que la peinture en elle-même présentait quelques imperfections dans le choix du profil, si, si . Petite satisfaction d'avoir un résultat , qui me donne un peu de peps à l'annonce d'un  lendemain qui sera fort difficile : mon métier est parfois bien ingrat et âpre.

 

 

P1110331

 

P1110332