Samedi, le temps d'une quarantaine de minutes en voiture et d'une courte mais vive chevauchée sur  notre Méditerranée, nous étions .

L'eau y est transparente. Des poissons argentés  font la ronde en secret sous la voûte bleutée. Les calcaires sont éblouissants et les posidonis viennent carresser les ventres des sirènes et des Jacques maYol en herbe  .  

On se croirait en Grêce ou au bout du monde, mais on est au Frioul et la Bonne Mère nous regarde droit dans les yeux pour nous rappeler que le paradis, c'est bien ici.

Un jour je redessinerai souvent, en attendant, je vous conseille ce joli film pour travailler votre anglais et cette lecture si vous avez des envies de montagne.  

Take care.